Le Bourg

Confolent-Port-Dieu est un toponyme composé dont chaque terme est doté d'une signification précise. Tout d'abord, Confolent est issu du latin Confluentem qui signifie confluent ; le village se situant, en efet, au confluent de la Dordogne et du Chavanon. Ensuite, Port Dieu est doté d'une connotation mystique, ce serait un ieu de passage vers Dieu (Portus Dei), en référence à la situation du village de Port-Dieu, lieu de passage unissant l'Auvergne aux plateaux corréziens, constuit à l'origine autour d'un prieuré.

L'église fut construite entre 1950 et 1951 par EDF. Malgré une époque de construction récente, son architecture respecte le style des églises environnantes à savoir une nef unique, une abside (choeur) semi-circulaire et un clocher-mur en façade.

Notons cependant l'orientation de l'édifice. En effet, si les églises chrétiennes sont dans la plupart des cas orientées vers l'est, les fidèles en prière devant regarder en direction de Jérusalem, ici à Confolent-Port-DIeu, nous pouvons remarquer que le choeur est orienté à l'ouest. Est-ce un choix dilibéré ou une erreur de la part des bâtisseurs ? Le doute subsiste.

L'église abrite quelques éléments de mobilier de la chapelle des Manents (ancienne église paroissiale située au site de Port-DIeu). Le bénéfier massif ayant disparu avec les staffes du choeur, il reste la Piéta en granite du payant du 15e siècle.

Cet édifice semble être dédié à la Sainte Trinité. Cependant, la paroisse honore aujourd'hui comme patron Saint Caprais, évêque d'Agen, dont elle solennise la fête le 20 octobre ou le dimanche suivant.